Err

0491913239 Compte Contact

Victor Gelu Lucien Gaillard

(Code: VictorGeluLucienGaillard)
Victor Gelu,
Poèta dau pòple marselhés, 
Cansons provençalas
12,00 €
400g
Il vit le jour à Marseille le 12 septembre 1806. 
Ses parents avaient bien eu dix enfants, mais trois seulement survécurent. 
Son père, Étienne Victor Gelu, boulanger, 
dirigea successivement deux établissements à Marseille. 
C'est le grand-père de Victor, Victor Gelu l'aîné, 
qui avait le premier quitté les montagnes d'Embrun (Hautes-Alpes) 
et était venu exercer son art de boulanger à Marseille au milieu du xviiie siècle.
je résume: En 1840, grâce à des amis il fit paraître un recueil de dix chansons 
marseillaises et de quinze autres en français.
Invité en 1852 au congrès des félibres, à Arles, 
il parvint à conquérir une foule d'admirateurs par sa carrure d'athlète et sa voix de cuivre. 
Roumanille lui dira même en cette occasion : 
« Mon Dieu, Monsieur, vous devez nous trouver tout petits ». 
Pourtant, Gelu refusera de s'intégrer aux félibres, 
préférant se tenir à l'écart des groupements, 
afin de mieux préserver l'indépendance d'esprit qui le caractérisait.
Marcel Pagnol le cite dans la célèbre scène de la « partie de cartes » 
de sa trilogie marseillaise, au cours de laquelle César dit à Panisse : 
"Tu es beau. Tu ressembles à la statue de Victor Gelu". 
Ce livre, c'est l'hommage à un artiste chansonnier poète trop peu connu.
Grâce à Lucien Gaillard, historien de la Provence et de Marseille, 
Victor Gelu prend sa place au milieu des grands poètes.
Aprés vous pourrez dire: "j'ai lu Gelu"